Évaluation: Génocide économique des Nations

Évaluation: Génocide économique des Nations

4.0
·

« Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis. »
Thomas Jefferson, troisième Président des Etats-Unis (1802).

Imaginez vous un beau matin d’hiver, vous venez à peine de vous réveiller, vous découvrez qu’il n’y a pas de courant electrique, que vos voisins ainsi que tous les habitants de votre ville subissent le même sort terrible.
Vous prenez votre voiture et vous découvrez avec horreur que c’est le même cas pour les villes voisines. Comble de malheur, les stations services ne fournissent plus d’essence et les magasins d’alimentation sont vides. Les transports de marchandises sont paralysés.
Ce petit scénario permet de réaliser à quel point nous sommes dépendants des multinationales qui nous fournissent l’électricité ainsi que le carburant.
Depuis le début de ce vingt et unième siècle, les multinationales sont soumises aux normes comptables internationales IFRS, nouvelle base de calcul des marchés financiers.
Ces normes révèlent les secrets économiques et stratégiques des entreprises de tous les pays aux États-Unis d’Amérique.
Afin d’éviter un génocide économique, nous prévenons la population, les fonctionnaires et les élus.
Vous êtes tous les bienvenus pour agir avec nous afin de mettre fin à ces normes comptables internationales.
Ainsi l’économie réelle pourra de nouveau fonctionner indépendamment des marchés financiers.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Comments are closed.